Aquitaine : l’Adera soutient les acteurs de l’innovation

Aquitaine : l’Adera soutient les acteurs de l’innovation

 

Le Biomeeting #13 autour du thème : les cellules de transfert de technologie, interface entre recherche et industrie qui s’est déroulé sur le Bioparc Bordeaux Métropole a réuni 50 participants. L’occasion de revenir sur les actions et objectifs de l’Adera (Association pour le développement de l’enseignement et des recherches auprès des universités, des centres de recherche et des entreprises d’Aquitaine) qui soutient les acteurs de l’innovation, dont 23 cellules de transfert en Aquitaine.

 

Aquitaine : l’Adera soutient les acteurs de l’innovation
Le Biomeeting #13 qui s’est déroulé sur le Bioparc Bordeaux Métropole a réuni 50 participants.

260 salariés, 500 adhérents, un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros réparti entre la gestion des contrats de recherche, les prestations technologiques, la gestion de projets et l’organisation de colloques et formations… Depuis 45 ans l’Adera développe et multiplie les relations entre la recherche et le monde industriel.

Associant universitaires, ingénieurs et entrepreneurs au sein des laboratoires et des centres de ressources, l’Adera est un opérateur majeur de la recherche partenariale et de l’innovation.

De plus, depuis 2008 l’Adera a fusionné avec l’Arma (Association pour la recherche médicale en Aquitaine) afin d’offrir moyens, compétences et expériences aux défis scientifiques et industriels de demain.

 

Une labellisation par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur
et de la Recherche

 

L’Adera est conventionnée avec l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur d’Aquitaine. Elle est l’opérateur de gestion de l’Uppa (Université de Pau et des Pays de l’Adour), l’Université de Bordeaux et de l’IPB (Institut polytechnique de Bordeaux) dans le cadre des nouvelles dispositions législatives (loi du 18 avril 2006) et réglementaires (circulaire du 29 juin 2007).

Mais ce n’est pas tout, membre de l’ASRC (Association des structures de recherche contractuelle), l’Adera est la porte-parole des structures de recherche partenariale auprès des pouvoirs publics

 

Zoom sur les cellules de transfert en Aquitaine

 

Aquitaine : l’Adera soutient les acteurs de l’innovation

Santé, environnement, archéologie, bioproduction, etc.

Adossées à un laboratoire de recherche académique, les 23 cellules de transfert de technologie en Aquitaine animées par l’Adera, répondent à la demande des entreprises (questions techniques, audits, analyses, études, mise en place d’une innovation, d’un projet…) en leur proposant des prestations technologiques adaptées.

Fortes d’un chiffre d’affaires de cinq millions d’euros dont 500 000 issus de subventions allouées par la région Aquitaine, leurs structures légères qui réunissent une à dix personnes offrent une interface professionnelle et réactive.

Aujourd’hui, les cellules de transfert en Aquitaine emploient 90 salariés.

 

>> Vous êtes à la recherche d’un espace aménagé pour développer vos innovations de demain ? Découvrez le pôle BIOGALIEN du Bioparc Bordeaux métropole situé à Pessac. Ce lieu de 18 000 m2 destiné à favoriser la R&D et l’innovation offre aux entreprises des loyers compétitifs pouvant aller jusqu’à 30 % au-dessous du marché local. <<

 

Ces articles peuvent vous intéresser :

 

photo credit: Skley via photopin cc